Forum dédié aux Films d'horreur , gore , bis et z , nombreuses discussions , critiques , tests dvd , jeux concours
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion






Editeur dvd & Blu-Ray

Editeur dvd Bis et Z

Réalisateur & Producteur de films indépendants

Coup de coeur

Partagez | 
 

 MESSIAH OF EVIL [1973]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moongaze Ginji

avatar

Nombre de messages : 9525
Age : 33
Localisation : derrière un ordinateur.
Points : 7088
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: MESSIAH OF EVIL [1973]    Dim 17 Mar - 14:04






Réalisateur :
Willard Hyuck

Genre :
Fantastique - horreur

Production :
USA

Année de production:
1971

Acteurs :
Marianna Hill, Michael Greer, Elisha Cook, Joy Bang, Anitra Ford...

SYNOPSIS

Arletty se rend à Dune dans l'espoir de retrouver son père, un artiste peintre. Arrivée sur place, elle va découvrir un monde étrange : une épidémie de cannibalisme sévit dans la région. Elle rencontre alors un trio de jeunes gens qui prétendent vouloir retrouver le messie du mal responsable de cette contamination.



AVIS GENERAL DU FILM ET DE LA QUALITE TECHNIQUE DU DVD


Attention film culte ! Messiah of evil est totalement inédit sur notre sol français et il faut impérativement le découvrir de toutes urgences et de le posséder dans sa collection de films. Je vais vous dire pourquoi. Tout d'abord, parce que le réalisateur Willard Hyuck, à la base scénariste avec sa femme Gloria Katz sont le duo à qui l'ont doit Indiana Jones et le temple maudit mais aussi parce que Hyuck est le réalisateur du film culte de chez culte qu'est...Howard the duck. Huyck a donc réalisé Messiah of evil à partir d'une commande de la part de son agent, et c'était à condition que ce soit un film d'horreur. Aimant le genre, mais pas plus que ça, Huyck réalise donc son premier film avec un budget ridicule de 80 000$ et accouche d'une oeuvre à la fois fascinante, onrique et qui relève quasiment du jamais vu.
Tourné avec une bande d'amis, de figurants qui ne sont rien que des employés de la Nasa qui sont au chômage, le film est une sacrée expérience tant le découpage technique prouve à quel point, un petit budget, peut faire un film des plus cinématographique comme on en voit plus du tout de nos jours. Le film est aussi passionnant par la multitude de métaphores et de reflexion que l'on doit se faire, tout en étant très facile à comprendre. Messiah of evil a pour la thème la religion, et le Mal résidant dans cette petite ville côtière du nom de "Point Dune" a les symptômes que la Lune devienne rouge, que les habitants - dans un état second - deviennent des sortes de zombies cannibales. Oui, le film est un film de cannibales et c'est passionnant car il n'y a pas de morts-vivants bien que cela en reprend quelques codes. Cela en découle des scènes d'anthologie comme celle du cinéma, ou encore dans le supermarché. Les acteurs sont tous très bons, et c'est incontestablement un chef d'oeuvre du film fantastique qu'on ne voit rarement. Mais ce n'est pas tout. Regardez la photo ci-dessous :


Vous savez qui est-ce? Je vais vous aider, car il est méconnaissable. C'est ni plus ni moins que le légendaire Walter Hill. Il avait fait un rôle de figuration ici bien avant qu'il se lance dans le cinéma en tant que réalisateur (et donc tout ce que l'on connait de lui).

Messiah of evil je vous assure n'est pas du tout un film comme les autres. A vrai dire, bien qu'il ressemble ici ou là à Fog de John Carpenter, on a plus droit à une sorte de mélange de cinéma européen qui n'est pas sans rappellé à du Dario Argento, même si je dirai qu'il se rapproche davantage à L'échelle de Jacob. C'est dire si le film est assez inclassable.
Non vraiment, je vous le garanti, vous n'allez pas être déçu de ce film. Il fait parti incontestablement des meilleurs films du genre qu'on aime tant et qui arrive très très en retard parce que il n'a jamais eu d'exploitation sur notre sol français.

Concernant la qualité technique du dvd, il faut reconnaître que le film n'a pas bénéficié d'une restauration de l'image comme il se doit. En fait, c'est plus une qualité VHS dépoussièré qu'autre chose. Mais vu la chance que l'on a de l'avoir ici, et bien sous-titré en français car il n'y a jamais aucun doublage de fait pour le film, le son étant un mono, autant dire qu'il ne faut pas s'attendre à des miracles. Mais c'est le film qui est très important, pas la qualité technique.



INTERPRETATION

(Les acteurs sont tous très bon. Ils ont un jeu naturel et on rentre dedans facilement.)

HISTOIRE

(L'histoire est vraiment passionnante, bien que assez classique. Une ville en proie au mal, transforme ses habitants en "zombies" cannibales tout en étant conscient. Ca parle surtout de thème de la chair du mythe judé-chrétien. C'est d'une incroyable richesse bien que très simple à suivre. Non vraiment, ça se suit avec un vif intérêt)

SFX

(Il n'y a pas d'effets spéciaux violent. Mais c'est très bien fait quand même. C'est grâce au montage et au découpage technique aux petits oignons qu'on rentre dedans très vite. L'impact en est que plus fort)

DIVERTISSANT

(C'est plus un film d'ambiance qu'autre chose, mais il est divertissant car on scrute les décors sans perdre de vue les actions des personnages. Il y a des scènes vraiment culte. Je vous laisse les découvrir)

EROTISME

(C'est pas érotique plus que ça. Néanmoins, il y a pas mal de sous-entendu et les filles sont superbes. Par exemple, le gars de l'histoire vit un trio avec deux nanas, et il se tapera même la protagoniste. Et puis, comment ne pas craquer devant la sublime Anitra Ford ?)

GORE

(C'est gore oui. Mais c'est grâce au montage. Il y a quand même une scène avec le "boogeyman" de la ville qui mange un rat vivant devant nos yeux. Il y a pas mal de scènes flirtant avec les films de zombies de Romero, cela vous donnera une idée. Mais il y a son quota. )

ACTION

(Bien que ce soit avant tout un film d'ambiance. Il y a pas mal d'action qui sont nécessaire à ce genre de film. Je rappelle que le film est aussi un film qui traite d'une ville avec des habitants très menaçant. Donc des scènes de survie sont présentes pour s'en sortir. A partir de là, oui il y a de l'action, et elle est très bien dosée.)

HUMOUR

(L'humour qu'il y a c'est avec un type qui fait vraiment peur par rapport à ses actions. Sinon le film n'est pas porté sur l'humour. Du tout.)

INTERET

(Oh que oui il a de l'intérêt. Même bien plus que les autres films de genre. Déjà parce qu'il est inédit. Ensuite parce que il est brillant, aussi bien cinématographiquement parlant que scénaristique. Parce qu'il est très rare et qu'il est ENFIN disponible chez nous. Parce que c'est un chef d'oeuvre qui a très bien vieilli et qu'il est indispensable à tout fan de cinéma de genre. Parce que il y a Walter Hill dedans. Parce que il y a des scènes d'anthologie. Parce que c'est un cas d'école. Parce que c'est fait par le type qui a fait Howard the duck et écrit Indiana Jones et le temple maudit !!)

AVIS PERSONNEL

(Pas la peine que je revienne dessus, je crois que vous avez compris à quel point j'ai craqué devant. Je vous assure, c'est un chef d'oeuvre, un film hors-norme. Un cas d'école. Un vrai film cinéma bien que fauché. Un classique instatané qui a son statut qu'il mérite trop tard. Mais il y a une justice !!)

TRAILER DU FILM


MESSIAH OF EVIL - trailer - aka Dead People par apparitor

SCREENSHOTS DU FILM















FICHE TECHNIQUE DU DVD

DVD 9 PAL ZONE 2

FORMAT :
2.35 cinémascope original respecté - 16/9ème compatible 4/3

DUREE DU FILM :
89 min

LANGUES :
Anglais

SOUS-TITRES :
Français (pas de sous-titres imposés)

SCREENSHOTS DE L'INTERFACE DU DVD











BONUS DVD

- Bandes-annonces
- Le messie du mal par Alain Petit
- Court-métrage Maximiliani ultima nox

AVIS SUR LES BONUS

Je ne vais pas m'attarder les Bandes annonces du catalogue d'Artus Films. Par contre, ils ont de nouveau eu la grande intelligence de recontacter Alain Petit :


Où le bonhomme reparle du projet qu'est Messiah of Evil avec grande intelligence. Il nous explique donc le projet, la génèse, le tournage, le budget, ce que sont devenus les acteurs et leurs filmographies respectives (et ses connaissances cinéphilique force le respect), mais il parle aussi et surtout de la projection qu'avait organisé Alain Schlockoff, le papa de L'Ecran Fantastique, pour que le public français le découvre en VO. J'en ai parlé un peu avec Alain Schlockoff via Facebook, son amour pour le film est très similaire au mien. Alain Petit revient également sur le devenir du réalisateur, de l'implication de Walter Hill...Bref, en une trentaine de minutes, on sait quasiment tout sur le film, et le bonhomme est tellement sympathique qu'on a presque envie d'aller chez lui pour taper la discute de tout ça ! Passionnant, le module Le messie du mal par Alain Petit.

Quand au court-métrage Maximiliani ultima nox (film français), c'est un court avec des vampires tourné en noir & blanc. Il est très gore, voir underground et il est intéressant à plus d'un titre car ici, les vampires sont des homosexuels et ils prennent une proie un jeune homme pour le violer. Bien sûr, des chasseurs de vampires arrivent. Mais c'est marrant d'utiliser le vampire comme un symbole de la peur de l'homosexualité. Je vous laisse le découvrir, il est bien craspec et dégueulasse.

CONCLUSION

Messiah of evil est un chef d'oeuvre, un classique instantané du genre qui est très original par rapport à tout ce que l'on a l'habitude de voir. Film ô combien rare, on a une chance totalement inouïe que Artus Films l'exploite sur le sol français. Film trop méconnu, il faut absolument le découvrir de toutes urgences, mais pour le prix de 12,90€ pour un tel chef d'oeuvre, il ne faut pas du tout bouder son plaisir. Un grand film fait avec un budget minable, il a assurément sa place dans la dvdthèque du cinéphile averti et de l'amoureux du cinéma de genre. Je vous assure, en plus d'être un cas d'école, et de l'aura de la part des participants sur le projet, il nécessite à lui seul l'achat indispensable. Un film culte, rare, devenu accessible et tant pis pour la qualité technique et pour la vostfr. Riche, profond, une mise en scène qui n'a rien à envier aux meilleurs films du genre, Messiah of evil est incontestablement un pilier du cinéma fantastique américain.







Dernière édition par Moongaze Ginji le Dim 17 Mar - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Manu2853

avatar

Nombre de messages : 11455
Age : 32
Localisation : Dijon
Points : 8297
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: MESSIAH OF EVIL [1973]    Dim 17 Mar - 15:54

Vu comment tu en parles, ce film doit être vraiment quelque chose ^^

Merci pour ce test ;)


Prochaines Chroniques: ???
Revenir en haut Aller en bas
Moongaze Ginji

avatar

Nombre de messages : 9525
Age : 33
Localisation : derrière un ordinateur.
Points : 7088
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: MESSIAH OF EVIL [1973]    Dim 17 Mar - 16:36

Oh que oui ça l'est. :D




Revenir en haut Aller en bas
K_S

avatar

Nombre de messages : 13177
Age : 41
Localisation : Loncin
Points : 4121
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: MESSIAH OF EVIL [1973]    Mar 17 Juin - 7:24

Ca à l'air pas mal en effet !!! Puis ça sent bon les films d'antan ^^
Merci pour ton test Bibi ^^
Je reviendrai en parler dés que c'est vu !



Prochaines Critiques:
" LA PLANETE DES SINGES:Les Origines "

TEST DVD: .....


Revenir en haut Aller en bas
http://schyzo-dead-house.purforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MESSIAH OF EVIL [1973]    

Revenir en haut Aller en bas
 
MESSIAH OF EVIL [1973]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Resident Evil afterlife
» Resident Evil : After Life (3D)
» Porsche RSR Le Mans 1973
» Dark Messiah
» Christmas Evil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SCHYZO DEAD HOUSE : VOTRE FORUM SUR LE CINEMA D'HORREUR,GORE,BIS ET Z ::  :: -
Sauter vers: