Forum dédié aux Films d'horreur , gore , bis et z , nombreuses discussions , critiques , tests dvd , jeux concours
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion






Editeur dvd & Blu-Ray

Editeur dvd Bis et Z

Réalisateur & Producteur de films indépendants

Coup de coeur

Partagez | 
 

 AMITYVILLE XI - THE AMITYVILLE ASYLUM [2013]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amityville666

avatar

Nombre de messages : 5812
Age : 25
Localisation : Champagne-Ardennes
Points : -495
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: AMITYVILLE XI - THE AMITYVILLE ASYLUM [2013]   Jeu 12 Juin - 1:20

AMITYVILLE XI - THE AMITYVILLE ASYLUM




Fiche Technique :

Réalisation : Andrew Jones
Scénario : Andrew Jones
Musique : J. Andrew Jones
Productions : Independant Films
Année : 2013

Interprètes :

Sophia Del Pizzo (Lovely Monster),
Lee Bane (Night of the Living Dead: Resurrection),
Eileen Daly (Razor Blade Smile),
Paul Kelleher (Night of the Demon),
Jared Morgan (Vengeance Day)
Sarah Louise Madison (“Doctor Who”).


Synopsis :

"Lisa Templeton est embauché comme femme de ménage au High Hopes Hospital, une institution psychiatrique à Amityville, Long Island. Mais la jeune femme déchante très vite : intimidée tout d'abord par le staff de l'asile, puis des patients, elle sent une présence surnaturelle entre les murs, qui devient de plus en plus menaçante. Pour préserver sa santé mentale, Lisa doit à tout prix découvrir le mystère du High Hopes, mais la vérité est plus terrifiante que ce qu'elle pouvait imaginer..."


A la Kro maintenant !

En 2011 on avait eu un Amityville des plus médiocres, surfant sur Paranormal Activity, produit par Asylum.
Deux ans plus tard, une nouvelle suite est réalisée (en 11 jours) par le réalisateur/scénariste Andrew Jones.
Jetons un petit coup d'oeil...


Je sens que je vais me faire ch...

Le film s'ouvre sur un prélude en 1974, avec Ronnie DeFeo qui tue toute sa famille (alors qu'en réalité, ce n'est pas ça...) puis le titre apparait.
Rien d'extraordinaire, mais voyons la suite...
On a droit à une fille un peu paumée qui recherche un boulot, et finit donc à l'asile High Hopes de Amityville. Pour contribuer à l'aspect fou fou, bien évidemment la jeune Lisa est toujours névrosée depuis la mort de sa mère.
Clichés. Ce film est un ramassé de clichés en tout genre !
Rien que l'héroïne qui est prise pour une folle, le staff pervers qui veut se taper Lisa, puis les patients, donc on a une grand mère qui ne parle à personne, sauf quand elle est morte, une sorcière, qui, comme par hasard, est rousse (comme l'agent immobilière du 10eme opus) puis des fous dangereux tellement dark qu'ils n'ont pas le droit à de la lumière dans leurs cellule.
On en a même un qui se la joue Hannibal Lecter, soit disant charismatique, cannibale, mais bien évidemment, on est très loin d'Anthony Hopkins.


Nooonn !!! S'il vous plait ! Rendez moi mon wonderbra !

Du suspens. Le film tente de nous faire prendre part à l'intrigue, au délire de Lisa, mais, on y parvient pas. Déjà on a pas d'atmosphère. On nous montre souvent les mêmes couloirs, toujours éclairés de manière très forte, sauf la partie du bâtiment réservés aux "fous incroyablement dangereux" (cf : Le Silence des Jambons) qui est dans le noir, tout du moins non, ce qui nous saute aux yeux, c'est l'image, hors mis la lumière omniprésente, le film tente de se faire très dark en abusant des Contrastes, ce qui par moment rend l'image assez dégueu, voila un exemple pour les contrastes :


Ce film, ça me trou le... la tête

En parlant du surnaturel, donc nous avons une petite fille qui court partout avec sa peluche (voir image juste au dessus) il s'avère être la plus jeune fille des DeFeo, Allison, qui est morte à 13 ans. C'est alors qu'on se demande : mais qu'est ce qu'elle fout dans l'asile celle la ???
Et bien c'est tout simple, le High Hopes Hospital a été bâtie sur le 112 Ocean Avenue, c'est fou non ? Et donc c'est en construisant l'Asile par dessus que les fantômes des DeFeo, du Diable rode toujours en ces lieux. Alors la en théorie fumante ça y va ! Le pire c'est que l'Asile est un bâtiment construit au début des années 1900, comment la maison du diable a t'elle put être encore debout en 1974 ???


"Lisa, calmez vous, s'étrangler avec votre colon n'arrangera rien du tout..."

Niveau incohérence on est servit par de petits détails, mais quand on y fait attention... On a parfois l'impression que le film est bâclé, (faut dire qu'il a été tourné en 11 jours)
L'interprétation des acteurs laisse à désirer, surtout le concierge avec son accent russe des plus ridicules. Ceci dit il ressemble étrangement à Sonny Montelli (le fils dans Amityville II - The Possession)
J'ai ceci dit eu de la sympathie pour Lisa, elle n'est pas extraordinaire à mes yeux, mais son jeu est meilleur que le reste.


Duckface !

Point de vue de l'action, et bien... euh... il faut attendre pour que ça démarre, bon, 20 minutes aurait été bien, mais non, on doit attendre 1 heure pour que ça bouge.
La première apparition fantomatique vient à 37 minutes !
C'est lent, mais lent, l'histoire n'avance pas, on ne prend pas peur, on se dit juste : ouais, c'est Shutter Island qui a été mixé avec Amityville, et hop !
Le twist final à la Scorcese marche chez Scorcese, mais pas chez Jones.
On sait dès le début comment ça va finir.
Un semblant de suspens nous parvient avec l'évocation du patient X, qui n'est qu'autre que Ronald DeFeo junior.
Et pour continuer dans le délire paranoïaque, on y ajoute une secte satanique accompagné d'une malédiction que seul Ronnie peut accomplir, non mais vraiment ça part en sucette total... On avait déjà vu du lourd chez Asylum mais la... ça n'a plus aucun rapport, Amityville n'est la que de nom limite...


"Je vais te mettre un grille pain tellement fort dans ton vagin que tes ovaires seront toastés..."

Et enfin la musique... Alors la musique... Franchement, le compositeur n'est pas fais pour ce genre de film.
Par exemple, nous avons lors de moments qui se veulent "terrifiants" une musique de type triste, lente, 4/5 notes au piano avec une note tenue de manière interminable aux cordes et on en parle plus. Le soucis, c'est que ce même thème est utilisé dans les 90% du film, même si ça colle pas, tant pis, il y a de la musique sur les images. Et à force, ça devient vite insupportable.
Pour les moments d'actions, nous avons une musique qui ralentit l'action, et pour la surprise, quelques pizzicatos aux cordes et hop !
Non ! Mais non ! Mais non ! La musique ne se doit pas de combler le vide des images !
Le plus frustrant, c'est de savoir quel logiciel il a utilisé...

Notation :


Réalisation :

  

Histoire :

  

Interprétation :

 

Gore, Effets Spéciaux :

  

Musique :

  

Avis Global :

  

Trailer :



(Vous entendrez le fameux thème insupportable au piano et cordes...)

Ou sinon, on peut tout résumer ceci par cela :   


Chroniques à venir :
...
Revenir en haut Aller en bas
https://soundcloud.com/emmanuel-cavallo
Doll-graveyard
Infecté Niv°4
Infecté Niv°4
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 20
Localisation : Calais
Points : -127
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: AMITYVILLE XI - THE AMITYVILLE ASYLUM [2013]   Jeu 12 Juin - 18:54

Ils font de la m*rde en ce moment avec ça ! C'est pas possible !
Mais merci pour cet humour Amity !
Revenir en haut Aller en bas
Moongaze Ginji

avatar

Nombre de messages : 9525
Age : 33
Localisation : derrière un ordinateur.
Points : 7088
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: AMITYVILLE XI - THE AMITYVILLE ASYLUM [2013]   Jeu 12 Juin - 19:00

"Je vais te mettre un grille pain tellement fort dans ton vagin que tes ovaires seront toastés..."

Vive les biscottes !!! mdr

Non mais je sais pas comment que tu fais pour regarder tout ça. ^^




Revenir en haut Aller en bas
K_S

avatar

Nombre de messages : 13177
Age : 41
Localisation : Loncin
Points : 4121
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: AMITYVILLE XI - THE AMITYVILLE ASYLUM [2013]   Jeu 12 Juin - 19:11

Mdr ouais c'est à se demander comment il a pas une overdose le ptit !!!

Bha on dirait un nanar non ??? Le concierge à l'accent à l'air top lol



Prochaines Critiques:
" LA PLANETE DES SINGES:Les Origines "

TEST DVD: .....


Revenir en haut Aller en bas
http://schyzo-dead-house.purforum.com
Amityville666

avatar

Nombre de messages : 5812
Age : 25
Localisation : Champagne-Ardennes
Points : -495
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: AMITYVILLE XI - THE AMITYVILLE ASYLUM [2013]   Jeu 12 Juin - 19:20

@ Doll : Bah c'est surtout depuis Parnaormal Activity qu'on détèrre Amityville... la série a été assez violée comme ça...

@ Moon : Oh oui ! De bonnes biscottes !

Bien même si je suis plus aussi fan qu'avant, c'est quand même un Amityville donc bon... mais quelle bouse... je me rends même compte que j'étais trop gentil avec les autres épisodes de la saga...

@ K_S : Tant qu'on ne les vois pas d'affilé ça va X)

Non non, c'est un navet, après tu peux le voir..


Chroniques à venir :
...
Revenir en haut Aller en bas
https://soundcloud.com/emmanuel-cavallo
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AMITYVILLE XI - THE AMITYVILLE ASYLUM [2013]   

Revenir en haut Aller en bas
 
AMITYVILLE XI - THE AMITYVILLE ASYLUM [2013]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» My Amityville Horror ( 2012, Eric Walter )
» Amityville
» Nouveau Remake d'Amityville???
» The Amityville Horror - Blu-ray
» Amityville ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SCHYZO DEAD HOUSE : VOTRE FORUM SUR LE CINEMA D'HORREUR,GORE,BIS ET Z ::  :: -
Sauter vers: